lienlien
↓ Scénarios libres ↓

Jin James Fujita/Barnes
clic


Fils de Miyuki Fujita et James Barnes.
L'avatar est négociable.
Il a 5 liens actifs dont 3 admins

Alexander Rabinovitch
clic


Un lycan alpha qui vient d'arriver.
L'avatar est négociable.
Il a 5 liens actifs dont 1 admins et 1 membre


Jaeden Piers
clic


Amant de chris et medecin.
L'avatar n'est pas négociable.
il a 5 liens, 1 admin et 1 membre

Skurge Hans Grubervelt.
clic


Allié et amour à sens unique pour amora Rivalité pour cesare
Avatar Négociable.
Il a 2 liens actifs.


Khaley Rhyddson
clic


Futur love de Aleksandrya
Avatar Négociable
1 lien actif avec une admins

NOM Prénom
clic


...




 
MWH te dit bonjour Invité , tu as 64 messages à ce jour, merci à toi d’être sur le forum ♥
Marvel War Heroes a 19 membres, merci à vous ♥
Bienvenue à Anthony E. Stark notre dernier membre inscrit
sur Marvel War Heroes. Bonne chance pour ta fiche :)
Vous trouverez les scenarios et PV's ici il vous donne 50$ cadeau.
MWH a rouvert le 26/06/2016 et 19 membres pour 3743 messages, merci à vous ♥

La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: Anciens RP's
MessageSujet: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America) Mar 27 Sep - 18:10
La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant...
Black Widow & Crossbones & Captain America



BROOKLYN. 11H a.m.

Rumlow n'avait pas choisi cet endroit par pur hasard. Un lieu particulièrement symbolique et qui risquerait de toucher une personne particulière, en plein cœur. Le jour, tant attendu par l'agent d'HYDRA, était enfin arrivé. Aucun stress ne lui dévorait les tripes, plutôt de l'impatience. Il aimait tellement cette sensation d'adrénaline et surtout, il mourrait d'impatience de fêter ces retrouvailles comme il se doit. Aujourd'hui, il allait faire la fierté d'HYDRA et redresser la barre comme il se doit. Par la même occasion, même s'il n'avait encore rien de spécial contre lui, pourquoi ne pas aussi montrer à Stark qu'il n'est pas le seul capable d'organiser de grandes fêtes ? Rumlow avait bien l'intention d'en faire profiter tout Brooklyn. Tout en éveillant davantage les tensions entre le Gouvernement, les anormaux et les résistants. Bien sûr, cela faisait un bon moment que Rumlow travaillait sur cet attentat et l'avait préparé avec la plus grande minutie. Certainement bien, depuis les événements qui se sont déroulés à Lagos et qui lui ont failli coûter la vie. La plupart le croyait mort, d'ailleurs. Particulièrement ceux qu'il s'apprête à attirer dans son piège en ce jour.

- Tenez vous prêt.

Lança-t-il à son équipe, les yeux rivés sur sa montre. Tout serait une question de timing. Rumlow observa la vue qu'il disposait de l’Empire Fulton Ferry State Park. Un des endroits les plus fréquenté de Brooklyn, autant que le Brooklyn Museum et le Barclays Center. Des endroits, où il a pris grand soin de disposer des charges importantes d'explosifs ainsi que des agents à ses ordres, qui n'attendaient que son ordre, pour faire "boom". Le premier endroit qui allait en pâtir, serait évidemment le Brooklyn Bridge. Pont, séparant New-York de Brooklyn et qui servira d'appât pour attirer en premier lieu pas mal d'agents du Gouvernement. Personne ne se doutant que d'autres endroits blindés de populace, sont aussi sous le menace de son plan machiavélique. Son plan était parfait et allait mettre un sacré coup de tonnerre dans cette ville, qui se sent tellement invincible et à l'abri de tout. Le détonateur en main, Rumlow attendit sagement que la voiture d'un des ministres les plus quotté du Gouvernement, traverse ce fameux pont. Une fois la confirmation reçu, son pouce appuya vivement sur le bouton déclenchant les premières explosion sur le pont.

- Phase une en cours. Lancez la première vague.

Admirant l'explosion au loin, qui détruisit une petite partie du pont, un sourire satisfait et malsain étira les lèvres de Brock. Tandis que plusieurs de ses hommes se rendirent déjà sur place et tentèrent, dans un premier temps, de s'emparer du ministre. Sauf que ces hommes n'étaient pas vêtu comme des agents spéciaux, mais comme le seraient de simples résistants. Certains d'entres eux, étaient même des optimisés... A l’affût de tout, Brock observa très attentivement de sa position, attendant le bon moment pour entrer en jeu.


Made by Neon Demon
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America) Sam 1 Oct - 22:46

Il y a des jours où je regrette d’avoir refusé que Tony installe ses nouveaux gadgets dans ma voiture. Aujourd’hui est l’un de ces jours. Heureusement et malheureusement, j’étais dans le coin où ça a sauté. Heureusement, car je peux intervenir avant que le SHIELD n’envoie quelqu’un, s’il décide de le faire, et avant que cela ne prenne trop d’ampleur. Malheureusement, car je n’avais pas prévu de faire ça de ma journée. Comme si le bordel au QG qui nous est tombé dessus il y a deux mois n’était pas assez… Quittant ma planque à South Jamaica dans le Queens, je suis montée dans ma Corvette Chevrolet Stingray Black, dont je suis particulièrement fière. Je ne prends que rarement ma voiture pour ce genre d’interventions, tenant trop à cette dernière pour l’abimer, mais je n’avais pas d’autre moyen sous la main et je devais me rendre sur les lieux vite. Le temps que Tony arrive vu le pétrin dans lequel nous sommes avec le SRA… des gens vont mourir.

Traversant le Queens et Brooklyn aussi vite que je le peux, merci à ma voiture de champion qui me permet d’exagérer sur les suspensions et les vitesses, j’arrive à l’endroit où ça a sauté après une confirmation de Friday (puisque oui, je me suis liée d’amitié avec le IA). De toute manière, il ne m’est pas non plus difficile de suivre les rapports de police, je suis maître dans l’art de l’espionnage. Le temps que j’arrive au pont sur lequel a retentit l’explosion, le ministre est déjà entouré de personnages qui ne disent rien de bon. Laissant ma Corvette quelques rues avant le pont, histoire d’avoir quand même un moyen de retour/fuite, je quitte cette dernière, la cachant à l’arrière d’un restaurant. Armée de mes deux pistolets, mes Morsures de Veuve et mes bâtons électriques aux cuisses par-dessus mes vêtements de civile (à savoir la classique veste de cuir, débardeur foncé, jean et bottes) je m’engage sur le pont. Mon but étant d’atteindre le ministre, bien évidemment.

Étant à Brooklyn, je sais bien que Steve finira par avoir vent de cet attaque, voir même d’intervenir en personne. Alors si je peux calmer le jeu avant son arrivée, autant que je le fasse pour lui faciliter la tâche, vu qu’il n’est pas en bons termes avec le Gouvernement, s’étant opposé au SHRA. Je percute le premier homme qui se présente et qui semble menacer le ministre. Mais que font ses gardes du corps, putain ? Ils sont déjà tous KO ? J’enchaîne les prises au combat au corps-à-corps, n’utilisant pas mes autres armes, voulant économiser mes batteries et balles un maximum, m’étant déjà retrouvée dans un pépin et cela récemment même. Après une rencontre avec un certain fantôme de mon passé. Mais quelque chose cloche pourtant, les attaquants sont habillés comme des résistants ou encore opposés comme je les appelle parfois pour faire la différence avec les partisans de la loi. Ce qui m’étonne, puisque je suis certaine que Steve ou toute autre personne ayant un statut relativement important chez les opposés ne souhaiterait pas faire sauter le pont de Brooklyn. Et le fiasco au QG au mois de juillet me revient immédiatement en mémoire. Soit ce sont des résistants, ce qui m’étonnerait fortement, soit ce sont des extrémistes encore venus foutre la merde. Et attaquer le ministre en causant en plus des dégâts collatéraux et coupant l’un des accès de transport de New York est une excellente façon de le faire. Ce que je déteste les stratèges qui ont les couilles de faire du mal.

Enchaînant les attaques sur les hommes menaçant le ministre, j’essaie de me rapprocher de ce dernier, mais cela prend bien plus de temps que j’avais prévu. L’un d’entre eux parvient même à me projeter dans les airs, me faisant atterrir lourdement contre une voiture. Le souffle momentanément coupé par l’impact, je tombe à genoux. Reprenant ma respiration, j’essaie d’évaluer la situation, puisque je suis clairement en sous-nombre… Et que cela risque d’être encore pire, surtout si mes adversaires d’organisent ou que leurs renforts arrivent.

code by sixty


_________________


You can't wake up this is not a dream
avatar

Secret
Secrets:
Avenger - Badass Admin Scénariste
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/06/2016
Messages : 517
Dollars : 1753
Localisation : Tour Stark majoritairement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America) Mer 12 Oct - 1:57
La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant...
Black Widow & Crossbones & Captain America



Tout se déroulait exactement comme prévu. Ce qui invita le grand stratège maître de cette catastrophe à sourire, face au prologue de son oeuvre. Les principaux accès du pont étaient déjà quasi bloqués, le ministre avait déjà perdu une bonne partie de son bouclier et la panique était à son comble. Pour autant, Brock resta concentré sur ses objectifs et prendrait le temps à la fin de fêter sa victoire comme il se doit. Pas avant. Maniaque, il tenait encore à ce que le reste soit tout aussi parfait que le commencement. Il attendit encore un peu, puis quitta son perchoir pour entamer le chemin vers ce maudit pont. Plus particulièrement, parce qu'un de ses hommes lui confirma la présence de la Veuve Noire sur place. Parfait.

- Envoyez la seconde vague, le temps que j'arrive.

Celle-ci avait pour but d'arriver par l'autre extrémité du pont, afin de le bloquer complètement en faisant barrage. Brock entama un bon pas de course afin d'arriver au plus vite sur les lieux de la catastrophe, tout en laissant le temps à la Veuve Noire et aux autres de s'épuiser un peu. Une fois à proximité, le mercenaire reçu la confirmation de l'emplacement de toutes les autres bombes.

- Restez à couvert en attendant mon signal. Ne vous faites surtout pas repérer. J'entame la phase 2.

Doucement, Brock enfila son casque et le reste de sa "tunique" épaisse, dont l’effigie principale était la tête de mort. Quasiment le même que celle dont aimaient particulièrement se vanter les pirates. Le mercenaire arriva au niveau du barrage. Il ordonna à quelques hommes de lancer quelques grenades aveuglantes et fumigènes. Une fois cela fait, il s'avança en direction de la voiture du ministre. Ce dernier, était resté cloîtré à l'intérieur comme un escargot tremblotant dans sa carapace. Comment pouvait-on se donner autant de mal pour défendre ce type d'individu ? Et dire que c'est "ça", qui tirait les quelques ficelles de ce pays. Brock profita de l'épaisse fumigène pour se faufiler jusqu'à la voiture. Il cracha au sol, puis explosa littéralement la portière de la voiture avant d'attraper le ministre d'une main ferme. Il grimpa ensuite sur le toit de la voiture avec celui-ci, qu'il maintenait à bout de bras.

- Hoo hééé !! ROMANOFF !!

Hurla-t-il d'une voix sombre, mais puissante. Il savait comment l’appâter tout autant que l'agacer. Quoi de pire pour un agent censé être discret, de ne plus l'être ? Le mercenaire attendit alors que la fumée se dissipe un peu, avant de s'assurer que la Veuve Noire puisse l'avoir suffisamment en visuelle. Celle-ci n'en croirait certainement pas ses yeux... Mais, l'effet était plus que jouissif pour le tueur professionnel.

- C'est ça que tu cherches ?

Un sourire des plus malsain étira ses lèvres sous son masque. Juste avant de pointer son arme vers la tête du ministre et de lui tirer une balle dans la tête. Une fois cela fait, il balança le corps comme une vielle chaussette, au pied de la rouquine. N'attendant plus que celle-ci ne vienne lui offrir un peu d'exercices et une petite dose de vengeance.


Made by Neon Demon
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America) Mer 19 Oct - 16:43

Repoussée contre la porte d’une voiture, j’observe les environs en essayant de reprendre mon souffle et calmer les battements erratiques de mon cœur. Je suis en sous-nombre, je l’étais déjà, mais la réalisation de ce fait ne me percute que maintenant et surtout que cela risque fortement de me porter préjudice. Celui qui m’a balancée contre la voiture s’approche, mais un bruit soudain ainsi qu’une voix puissante interrompt sa démarche et me fait lever la tête. Je reconnais cette voix pour l’avoir entendue il n’y a pas si longtemps : Rumlow ou plutôt Crossbones. Comment peut-il être encore vivant ? Le rapport des autres Avengers était clair : il est mort dans une explosion à Lagos, de nombreux mois auparavant. Serrant les dents, je me relève, m’appuyant sur mes genoux pour ce faire. Je commence sérieusement à en avoir marre des morts qui reviennent à la vie. Il ne manquerait plus que ce soient des zombies tiens…

La fumée se dissipe enfin et je vois Rumlow qui soulève le ministre par la peau du cou, un pistolet dans l’autre main. Cela ne présage rien de bon. Je le sais dès le moment où le ministre a été soulevé du sol : il ne s’en sortira pas vivant. Et malgré toutes les morts auxquelles j’ai assistées et que j’ai commises, j’aurai cette mort-là aussi sur la conscience. Je n’ai fait que trois pas lorsque le coup de feu retentit et que le ministre retombe sur le goudron, sans vie et à mes pieds. Pas la peine de chercher un pouls avec tout le rouge qui tache le sol. Je serre les poings. Une nouvelle personne que je n’ai pas su protéger. Une nouvelle mission que j’ai foirée. Ma frustration et colère me pousse en avant. Le vase vient de déborder. Apprendre que Rumlow est en vie est déjà trop, mais perdre le ministre… Le regard rouge, je fonce vers la voiture sur laquelle se trouve Rumlow, ignorant l’homme que j’affrontais quelques minutes plus tôt. Tirant un coup mes Morsures de Veuve sur l’ancien Agent du SHIELD avec qui j’ai été sur tellement de missions, je grimpe rapidement sur la voiture, me retrouvant à son niveau, bien qu’il me dépasse d’une bonne tête au moins.

Je ne peux m’empêcher de me souvenir d’une situation similaire. Lagos, sur le toit de ce char blindé dans lequel je me suis retrouvée enfermée avec deux terroristes et une grenade. Ravalant l’amertume, je lance à Rumlow le regard le plus noir que je peux offrir, rempli de la haine la plus pure. Je ne lui ferais pas le plaisir de l’insulter verbalement ou de ne serait-ce que prendre la parole. Je ne parle que rarement durant mes combats et sûrement pas avec une vermine dans son genre. Les coups se mettent à pleuvoir et j’essaie de palier sa force supérieure avec ma vitesse et ma souplesse. Après quelques coups, je fini par prendre appui sur ses cuisses et venir enrouler mes cuisses autour de sa nuque, son visage masqué me cachant la balafre terrible que Steve m’a décrite. Je prends mon élan et pousse vers l’arrière, me servant du moment pour le faire plier et tomber en avant. Sauf qu’il est bien plus fort que ce que je pensais et je me retrouve sur le dos, plaquée contre le toit de la voiture comme un vulgaire scarabée dans l’incapacité de me relever.

code by sixty


_________________


You can't wake up this is not a dream
avatar

Secret
Secrets:
Avenger - Badass Admin Scénariste
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/06/2016
Messages : 517
Dollars : 1753
Localisation : Tour Stark majoritairement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America) Dim 6 Nov - 0:48
La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant...
Black Widow & Crossbones & Captain America



La guerre fut à nouveau déclaré et son come-back aux yeux de la Veuve Noire était fait. Il ne manquait plus que son meilleur copain, Rogers et le tout serait joué. Le mercenaire en souriait déjà grandement derrière son masque. Il venait de tuer un ministre, qui était de toute manière très inutile, cela juste sous les yeux impuissants de la soit disant super héroïne. Un mort de plus ou de moins sur sa conscience, ça n'allait pas la tuer de toute façon. Juste la mettre bien en pétard et la détourner du reste de la machination de Crossbones. Ce qu'il lui a fait subir à Lagos, n'était rien du tout, par rapport à ce qu'il comptait faire aujourd'hui. Là, elle aurait vraiment de quoi avoir une dent contre lui. Bref, après avoir non sans mal réussi à mettre l'araignée en colère, Brock ne tarda pas à recevoir sa morsure. Il encaissa le choc, grâce à l'épaisseur de son "armure", mais serra tout de même les dents l'espace d'un instant. Puis elle vint à la charge, comme il le voulait. Elle est beaucoup plus rapide et souple que lui, ce qui est à son avantage. Contrairement au mercenaire, qui essaye tant bien que mal de se débattre et de miser sur la défense de ses coups. Essayant donc d'encaisser le plus longtemps possible et de rétorquer quand l'opportunité s'offre à lui. Ce qui n'arrive pas souvent avec Romanoff. Elle tente ensuite de le faire plier, ce qui ne fonctionne qu'à moitié, à son plus grand malheur. Sa force, son poids et sa carrure étant bien plus conséquente que la sienne. C'est à ce moment précis, qu'il en profita pour la bloquer contre la carrosserie du véhicule. Accompagnant son geste d'un charmant sourire de vainqueur, qu'elle ne peut bien évident pas voir à cause de son masque.

- Contente de me revoir à ce que je vois... Tu m'as beaucoup manqué !

Sans attendre, l'agent d'HYDRA l'attrapa fermement par la gorge et serra de plus en plus fort. A tel point qu'un gros creux commençait à se creuser dans la toiture de la voiture. Il n'allait pas la tuer, bien évidemment. Sinon comment pourrait-il atteindre la troisième phase de son plan ?

- Tu te la joues loup solitaire maintenant ? Dommage, tes petits copains vont louper le spectacle du mois ! Pendant que toi, tu en profiteras aux premières loges...

Il termina son monologue par un sombre voile de mystère, bien fait exprès. Figeant son regard quelques secondes dans celui de sa proie, qu'il envoya contre une barre métallique quelques mètres plus loin. Ses hommes lui signala ensuite dans l'oreillette qu'ils maintenaient toutes les issues. Il voulait s'assurer que la rouquine n'échappe pas à ce joli piège. Evidemment, son barrage ne tiendrait pas non plus éternellement, ce pourquoi il devait la capturer. Il sauta du toit de la voiture, et fonça à nouveau vers elle pour enchaîner de nouveaux coups à l'aide de ses gants et d'une lame rétractable caché dans l'un d'entres eux. Il aurait bien gagner du temps en la jouant à la déloyale, mais là, il y avait un désir personnel de vengeance. Et il était bien décider à la mettre K.O par lui-même, à sa façon.


Made by Neon Demon
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America) Dim 11 Déc - 17:21

Plaquée contre le toit de la voiture et retournée ainsi comme une vulgaire tortue, je ne peux rien faire d’autre à part essayer de l’électrocuter. Mais comme à Lagos, ça ne fait rien de plus qu’une petite chatouille. Puis quand ma gorge est soudain serrée, je ne peux lutter. Je me suis faite avoir ainsi de nombreuses fois, attrapée à la gorge en sentant l’air dans mes poumons s’échapper et ces derniers crier merci. Des papillons noirs commencent à danser devant mes yeux alors qu’il serre de plus en plus et que mes mains essaient en vain de lui faire lâcher prise, en m’en prenant à ses mains, puis à son visage qui m’est hors d’atteinte. Progressivement, toute force physique me quitte et les effets si familiers de l’inconscience me guettent, s’approchant de plus en plus comme des vautours autour d’un corps agonisant dans un désert. Dans mes derniers moments de perception, je sens le toit de la voiture se creuser, le bruit du métal qu’on pli de force me parvenant difficilement au travers du bourdonnement qui règne dans mes oreilles.

Mais tout s’arrête aussi vite qu’il a commencé et je me sens soulevée du toit de la voiture, à bout de bras. La seconde d’après, avant même que je puisse me demander ce qui se passe, mon dos percute violemment quelque chose de solide. Mon esprit flou parvient à me dire que c’est une barre métallique alors que je tombe sur le sol telle une poupée de chiffon ou un pantin à qui l’on aurait coupé tous les fils. Je ne sais pas combien de temps je gis ainsi sur le sol. Cela pourrait être trente secondes comme trois heures. Mais Rumlow est toujours là, je le vois sur le toit de la voiture lorsque je peux de nouveau ouvrir les yeux. La douleur m’a presque plongée dans l’inconscience. Je serre les dents pour ne pas hurler, mes os brisés me faisant souffrir le martyre. D’après les sensations, je dois avoir au moins trois côtes cassées. L’une d’entre elles a percé quelque chose d’important, mais je ne saurai dire quoi. J’espère que ce n’est pas un poumon.

Ma vision nage un peu lorsque j’essaie de me relever, mes jambes tremblant encore après l’impact, ma guérison accélérée ne se mettant pas encore en route. Redressée sur les coudes, je m’efforce de faire fonctionner les jambes alors que mon regard surveille Rumlow qui vient de sauter de la voiture et s’approche de moi, lame dégainée et étrangement cachée dans sa manche. Un système ingénieux que je n’ai jamais vu auparavant. Mais je n’ai pas le temps de m’extasier devant cette arme, car le danger approche. Immédiatement, mes yeux cherchent une échappatoire, car je me suis bien rendue compte que je n’ai presque littéralement aucune chance de gagner. Parvenant enfin à me remettre debout, je porte la main à l’un de mes pistolets, ayant perdu le deuxième. Et merde, j’y tenais à ce flingue. Je tire une fois, complètement à côté, déséquilibrée par mes jambes instables. Je me gifle une première fois histoire de me reconcentrer et plante fermement mes pieds dans le sol. Un autre coup m’enverra voler certainement, mais c’est tout ce que je peux faire. Pour survivre. Je tire une deuxième fois, mais je n’ai pas le temps de voir si j’ai réussi, car il est déjà sur moi, lame devant, son poing suivant pas loin. J’ai beau essayer d’esquiver, pourtant mes réflexes sont amoindris, comme si les dégâts déjà occasionnés à mon corps me retardaient. Bien sûr qu’ils me retardent, je ne suis pas invincible. La lame glisse sur mes hanches, déchirant le tissu et perçant la chair, profondément, suffisamment pour me faire hisser de douleur et endurcir mon regard. Je tire une troisième fois avant d’essayer ridiculement de le frapper avec mon poing libre. Je m’attends presque à ce qu’il rit en voyant ma faiblesse. Ses coups de poing pleuvent ensuite sur moi, touchant les endroits déjà blessés, en créant de nouveau aussi, mais me renvoyant par terre. Et tout ce que j’arrive à faire c’est lâcher un petit « fils de pute ! » en crachant du sang sur ses bottes.

code by sixty


_________________


You can't wake up this is not a dream
avatar

Secret
Secrets:
Avenger - Badass Admin Scénariste
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 21/06/2016
Messages : 517
Dollars : 1753
Localisation : Tour Stark majoritairement
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
La vengeance n'est pas qu'un plat qui se mange froid, mais aussi un long poison dévorant... (Black Widow + Captain America)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel War Heroes ::  :: Anciens RP's-
Sauter vers: