lienlien
↓ Scénarios libres ↓

Jin James Fujita/Barnes
clic


Fils de Miyuki Fujita et James Barnes.
L'avatar est négociable.
Il a 5 liens actifs dont 3 admins

Alexander Rabinovitch
clic


Un lycan alpha qui vient d'arriver.
L'avatar est négociable.
Il a 5 liens actifs dont 1 admins et 1 membre


Jaeden Piers
clic


Amant de chris et medecin.
L'avatar n'est pas négociable.
il a 5 liens, 1 admin et 1 membre

Skurge Hans Grubervelt.
clic


Allié et amour à sens unique pour amora Rivalité pour cesare
Avatar Négociable.
Il a 2 liens actifs.


Khaley Rhyddson
clic


Futur love de Aleksandrya
Avatar Négociable
1 lien actif avec une admins

NOM Prénom
clic


...




 
MWH te dit bonjour Invité , tu as 64 messages à ce jour, merci à toi d’être sur le forum ♥
Marvel War Heroes a 19 membres, merci à vous ♥️
Bienvenue à Anthony E. Stark notre dernier membre inscrit
sur Marvel War Heroes. Bonne chance pour ta fiche :)
Vous trouverez les scenarios et PV's ici il vous donne 50$ cadeau.
MWH a rouvert le 26/06/2016 et 19 membres pour 3743 messages, merci à vous ♥️

'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

 ::  :: Anciens RP's
MessageSujet: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Mer 6 Juil - 21:26




Steve avait beaucoup réfléchi ces derniers temps. Et oui, ce qu'il s’apprêtait à faire était dangereux. Oui, il pourrait être attrapé par le gouvernement, par le SHIELD ou par n'importe qui d'autre. Mais non, il n'y avait pas d'autre solution. En tout cas, aucune autre qui ne soit satisfaisante pour le soldat. Alors, Steve allait aller à la tour Stark. Cette tour dans laquelle il avait passé de bons moments avec les Avengers, avec Stark. Tony avait peut-être tort à propos du SRA, mais il n'empêchait que le Captain l'avait toujours considéré comme un ami. Et même s'il avait aujourd'hui des moments où il ne voyait le milliardaire que comme un traître, il ne pouvait nier le fait que ça n'avait pas toujours été ainsi. Enfin...Stark devait avoir ses raisons pour avoir accepté les conditions du gouvernement. Et Steve aimerait les connaître. Il y avait plus que cette histoire du garçon mort lors de l'attaque. Bien plus. Steve l'espérait, néanmoins. Tony ne pouvait pas être devenu aussi idiot. Entrant dans la tour, il dut montrer patte blanche, priant pour que le scientifique n'ait pas déjà prévenu les autorités. FRIDAY l’accueillit, le faisant monter dans le hall d'entrée de la tour, là où Stark recevait. Retourner dans ces lieux autrefois familiers fit bizarre au soldat et il sentit une soudaine mélancolie s'emparer de lui. Il n'aimait pas ce genre de sentiments. Il en avait trop souffert à une période de sa vie. Mais comment faire taire ce qu'il n'avait jamais appris à refouler ? Il était trop tard maintenant. Il n'avait pas la volonté de Natasha dans ce domaine. Steve avait toujours trop pensé avec son coeur, surtout quand sa famille ou ses amis étaient en ligne de mire. Remerciant FRIDAY quand elle lui dit d'attendre là, il n'osa pas s'asseoir dans un des sofas où il avait passé tant de temps auparavant. Se tenant droit – peut-être trop droit -, il attendit que Stark arrive. Et quand la silhouette se dessina devant lui, il baissa les yeux, se pinça les lèvres, déglutit.

- Stark...Bonjour...
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Sam 9 Juil - 19:06

'cause baby now we got bad blood
Tony Stark & Steve Rogers



Malgré toutes les tensions du moment, Tony n'a jamais accepté de mettre son téléphone sur écoute ni sous surveillance. Une chose sur laquelle il est formel et dont même le Gouvernement ne pourra pas l'y forcer. Bien que ce dernier, ait voulu l'y forcer pour obtenir sa confiance. Ce qu'il a fini par céder, mais comme s'il allait se priver de plusieurs téléphones. Bref, le Playboy avait donc reçu un message de Steve sur son autre mobile personnel. Un message qu'il n'attendait pas de si-tôt. Il s'était toujours douté qu'un jour, le super soldat chercherait à le recontacter, mais pas au beau milieu de toutes ces tensions. Ce dernier avait donc pris le risque de lui écrire et surtout de l'avertir de sa venue à la Tour. Le scientifique ne fournit aucune réponse à son message, mais accepta. Ne prévenant aucunement les autorités de sa venue. Si Steve avait décidé de prendre autant de risques, c'était certainement dans le simple but d'essayer d'établir une discussion. Dans tous les cas, le militaire avait beau ne pas être le plus futé des supers héros, il n'était pas suicidaire non plus et savait d'avance qu'il n'aura pas l'avantage là où il se rend. Dans le jargon militaire, se déplacer ainsi chez "l'ennemi" était bien souvent dans le but de communiquer. D'ailleurs, Tony grinçait encore des dents rien qu'en catégorisant Steve comme étant un "ennemi". Car pour lui, il était encore... son ami. Un ami qu'il a toujours eu beaucoup de mal à supporter et à suivre parfois, certes, mais qu'il a profondément respecté. Malgré le fait qu'il lui montrait bien plus souvent l'inverse.

Le milliardaire se débrouilla donc pour planifier ses rendez-vous et affrontements avec le Gouvernement un autre jour, afin de s'assurer que la voie serait libre pour Captain America. Au fond de lui, il espérait vraiment que ce dernier venait pour accepter l'accord et se rendre. Mais... Il en doutait tout aussi fortement. Afin d'essayer de garder ses nerfs au calme, Tony se concentra dans sa paperasse et tenta enfin d'avancer sur  quelques dossiers administratifs fortement en attente. Malheureusement, cela n'eut pas forcément pour effet de l'apaiser davantage. Quelques minutes à peine plus tard, FRIDAY le prévint de l'arriver du soldat à la Tour. Comme souvent, celui-ci était monté comme une horloge. Il referma alors doucement son dernier dossier, puis se massa le front en fermant les yeux quelques instants. Il devait essayer de garder son calme et se préparer à toute éventualité. Revoir son ami et ancien camarade de jeu, allait lui faire tout drôle et le submerger d'une désagréable vague de nostalgie. Pour autant, il se doit de garder la tête froide. C'est donc avec fermeté, qu'il se leva de son siège et emprunta le couloir jusqu'à l'ascenseur, devant lequel, semblait déjà posté Steven. Droit comme un "i". Il se racla bruyamment la gorge, avant de se poster devant lui et d'essayer de confronter son regard au sien.

- « Rogers... »

Bon sang ce qu'il pouvait avoir horreur de ça... De ce puissant malaise régnant soudainement entre les deux hommes. Et qui rendait la situation presque intenable. Il le scruta un court instant, avant de l'inviter d'un vague signe de tête à le suivre.

- « Allons dans mon bureau personnel. Nous serons plus enclin à discuter tranquillement de la pluie et du beau temps... »

Autant essayer d'ironiser un peu, pour détruire cette vilaine couche de glace qui tente d'ensevelir l'atmosphère qui règne. Il savait surtout que son bureau, était le seul endroit certain dépourvu de caméras et de micros. Ou du moins, il s'en était assuré. Une fois à l'intérieur, il ferma tranquillement la porte derrière Steve, puis fit le tour de son bureau pour se retrouver à nouveau face à lui. Sans s'asseoir pour autant. Il l'observa à nouveau, mais pas d'un œil malveillant. Il semblait toujours autant en bonne forme.

- « Bien... Je suppose que tu as d'excellentes raisons d'avoir pris autant de risques à venir me voir, ici. Encore une fois, je suis bluffé par ton courage. »


AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Mar 19 Juil - 17:04




Steve suivit son ancien ami jusque dans son bureau, en silence. Son regard se posa sur ses murs dans lesquels il avait passé tant de temps. Oui, définitivement étrange comme situation. Une de celles qui lui donnaient presque envie de tout arrêter, de se rendre, de mettre fin à cette guerre. Se battre contre ses amis était vraiment trop douloureux. Le bureau de Tony aussi, Steve le connaissait par coeur. Ils avaient passé pas mal de temps dedans, en tant que chefs des Avengers. Car si Captain avait été le leader en titre, il n'avait jamais eu aucun doute quant au fait qu'il partageait ce statut avec l'inventeur. Après tout,Tony connaissait plus de choses sur le monde moderne que lui et il avait les fonds pour faire vivre la Tour et l'équipe. Et des Avengers, ça coûtait cher. Surtout à nourrir. Steve eut un petit sourire en repensant à tous ces cris pour savoir qui avait fini le dernier paquet de donuts ou le pot de beurre de cacahuètes. Il regarda Tony à nouveau, ne s'assit pas non plus.

- Tony...on est entrain de faire une énorme connerie…

Il posa un regard amical sur celui qu'il avait toujours considéré comme un précieux ami, malgré les nombreuses tensions. Steve se passa une main sur le visage, réfléchit un instant avant de continuer.

- Je sais que tu as tes raisons pour être du côté du Gouvernement et pour avoir signé les accords. Et je sais aussi que tu n'as jamais caché le fait que tu es Iron Man. Mais Tony...tu crois pas qu'on pourrait s'asseoir autour d'une table et revoir ça tous ensemble, sans cris et encore moins sans coups ?

Sans coups, ce serait déjà énorme. Les cris, il y en aurait certainement. Il y en avait toujours eu. De toute façon, c'était aussi ce qui faisait une famille. Posant les mains sur les sièges de chaque côté de sa personne, il baissa le regard. Tony allait-il accepter de lui parler ? Sans doute, oui. Ca serait difficile, mais il ne doutait pas du fait qu'ils arriveraient tous deux à trouver un accord. Un jour. Par contre, le Gouvernement… et les Nations Unies… Ceux là semblaient intransigeants. Et pour eux, Steve et les autres opposants étaient des ennemis qui devaient finir en prison. Aussi simple que ça. Alors que lui finisse en prison...ce serait complexe, mais pourquoi pas. Il était prêt à se sacrifier. Mais ses amis...Des gens comme Wanda, Sam ou Clint n'avaient rien à faire derrière des barreaux. Et James...lui serait carrément condamné à mort. Steve le savait. Bucky le savait. Tony le savait. Ils le savaient tous.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Lun 25 Juil - 18:14

'cause baby now we got bad blood
Tony Stark & Steve Rogers



Debout face à son ancien ami, Tony plongea un instant son regard noisette dans le sien. Pour l'heure, il n'y avait pas la moindre animosité. Peut-être juste un peu de rancœur du côté du scientifique, qui était connu pour avoir la dent dur. Certainement plus que le soldat, en tout cas. Enfouissant ses mains dans ses poches, il soupira à sa première réplique. Que Tony ne put s'empêcher de rembarrer immédiatement, assez fermement, sans vouloir être méchant pour autant. Plus impulsif qu'autre chose. 

- « Rectification. Tu es en train de faire une énorme connerie. »

Fixant le militaire, il finit par relâcher ses épaules et détourner son regard. Bon, ok. Son interlocuteur avait quand même fait l'effort de venir pour essayer d'établir une discussion entres adultes. Il pouvait au moins lui accorder un peu de clémence et de douceur. Gardant ses mains bien encrées dans les poches de son pantalon, il laissa Steve s'exprimer et l'écouta attentivement, avant de se triturer nerveusement les lèvres. Il n'avait pas tord, il le savait et voudrait l'approuver. Et le  pire, c'est qu'il en avait envie. Mais il était trop tard. Le Gouvernement surveillait ses moindres faits et gestes tout autant qu'ils commençaient à aller de plus en plus loin dans leurs manœuvres. Comment expliquer tout ça à Steven ? Il n'en savait trop rien...

- « Quand tu dis "on", j'espère que tu n'inclues pas certains de tes "copains" criminels ? »

Haussant légèrement un sourcil sur les deux, le playboy risquait d'être particulièrement intransigeant à ce sujet. Et Steve n'était pas stupide au point d'ignorer de qui il voulait parler ni jusqu'à quel point il était capable de faire des efforts. Si Tony faisait déjà le geste d'y penser, c'est surtout suite aux derniers événements au QG, à cette soudaine vague d’extrémisme et aussi... Parce que Steven fut son ami et que certains liens ne s'étaient peut-être pas encore totalement rompus entre eux. Lentement, il marcha jusqu'à la grande baie vitrée et regarda pensivement vers l'extérieur.

- « Tu sais, je pensais vraiment que tu me suivrais, Steve. Même si on a toujours eu tendance à surfer tous les deux sur des tangentes différentes, c'est ce qui faisait parfois notre force. C'était à ce moment là, que j'avais le plus, besoin de toi. »

C'était à ce moment précis, qu'il aurait eu le plus besoin que Steve lui prouve, qu'il lui faisait aveuglément confiance. Bien que Tony aussi, pouvait comprendre que le soldat agisse principalement de la sorte pour sauver son meilleur ami, son frère. Lui aussi aurait très certainement agis de la sorte, pour Rhodey. Raison pour laquelle, il luttait contre sa rancune pour essayer de ne pas lui en tenir trop rigueur. Bien qu'il ne pourrait jamais, ô grand jamais, accepter Bucky.


AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Mer 27 Juil - 21:16




Et voilà ! Il avait voulu venir discuter en adultes responsables et Tony commençait déjà à faire l'enfant. Incapable d'assumer le fait qu'il n'était pas tout blanc non plus dans cette histoire. Ce n'était pas parce qu'il avait été dans le sens des autorités que ça faisait soudainement de lui un ange. Après tout, il n'avait pas vraiment le potentiel pour devenir un ange. Enfin..Steve tenta tout de même de rester calme. Si le scientifique n'en était pas capable, lui le pouvait. La remarque sur Bucky fit mal au blond. Bien entendu que Bucky était compris dans le lot. Si les opposants étaient graciés, James le serait aussi. Il le fallait. Jamais Steve ne se relèverait de la perte de son frère. Ses yeux posés sur la silhouette de Tony, il voulut répliquer. Mais aucun mot ne réussit à sortir de sa bouche. Finalement, les mots qu'il ne voulait pas entendre arrivèrent. Il s'en était douté. Il savait même la déception de Tony quant au fait qu'il ne l'avait pas suivi dans ses idées. Mais, il ne pouvait pas. Même s'il avait voulu le faire à un moment, il ne le pouvait. Il ne pouvait être d'accord avec les idées gouvernementales. Elles avaient trop de conséquences que le soldat n'appréciait guère. Limiter, superviser les Avengers… Les super-héros, en général. Ce que ne comprenaient pas ces hommes en costume, c'était que les héros n'étaient pas des animaux de foire bons à exhiber dans les meetings politiques. Steve avait suffisamment donné avec le sénateur autrefois. Il ne voulait pas retourner sur les scènes faire le « Star Spangled Man With A Plan ». Pas maintenant qu'il avait goûté à l'action, au terrain. Qu'il avait sauvé des vies. Et puis Bucky…

- Tu sais que j'aurais fait autrement si j'avais eu le choix. Mais c'est mon ami…

Tony comprenait. Steve en était certain. Après tout, lui aussi avait un ami qu'il considérait comme un frère. Il avait Rhodes. D'ailleurs, Steve respectait énormément le lien qui unissait les deux hommes. Il admirait cette relation qui lui rappelait tellement James et lui avant la chute. Pourquoi Tony ne pouvait-il pas simplement être heureux pour lui ? Le coeur légèrement serré dans sa poitrine, il traversa la pièce jusqu'à rejoindre le milliardaire. Une main se posa amicalement sur l'épaule de Stark et Steve regarda aussi à l'extérieur. Cette vue lui rappelait tant de choses. De nombreuses heures durant les deux chefs avaient été dans ce bureau à discuter, à s'engueuler. Mais toujours en finissant par trouver un terrain d'entente. Il espérait tellement que ce serait encore le cas cette fois-ci. Même si ça prendrait certainement plus de temps que pour savoir si c'était indécent de rajouter une alarme dans la salle de rangement des costumes.

- Tony...je ne voulais pas te blesser. C'est juste que...je peux pas laisser les Etats gagner. Les Avengers ne sont pas là pour servir des politiciens. Tu le sais.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Lun 8 Aoû - 2:19

'cause baby now we got bad blood
Tony Stark & Steve Rogers



La gorge nouée, mains dans les poches, Tony ne pourrait jamais accepter James ni même lui accorder la moindre clémence. Ou du moins, pour le moment. Qu'il ait volontairement ou non tué ses parents, l'affaire était encore beaucoup trop difficile à digérer pour le playboy. Il ne pouvait se permettre de le regarder, ni même de respirer le même oxygène que ce dernier, sans avoir l'envie de lui planter un poignard dans le front ou de lui tirer une balle en plein cœur. Ce type... resterait éternellement un assassin, à ses yeux. Néanmoins, il comprenait totalement sa relation avec Steven. Le fait qu'ils ont été ami depuis des lustres et que, peut-être, il fut un temps où ce Bucky fut un autre homme. Raison pour laquelle, il baissa légèrement la tête et ne contredit pas Steve sur le fait qu'il était son ami. Ils avaient chacun leur frère, leur meilleur ami. Bien qu'à ce moment là, où il avait le plus eu besoin de lui, l'homme de fer cru être l'ami le plus précieux du soldat. Il s'était seulement, trompé.

Le milliardaire confia donc, à sa façon, sa désillusion face aux attentes qu'il avait eu vis à vis de Steve. Visiblement, le message ne semble pas être passé à côté des oreilles du super soldat, qui vint se positionner juste à côté de lui. Posant même une main amicale sur l'épaule du playboy, qui regarda celle-ci un instant, l'air méfiant sur le coup, puis plus détendu. A nouveau, il fixa l'horizon et écouta son ancien ami... Qui l'était toujours, malgré tout. Evidemment qu'il avait parfaitement raison de ne pas vouloir laisser gagner l'Etat, Tony le désirait également. Il se devait juste d'emprunter un chemin différent. N'ayant pas les mêmes obligations ni les mêmes responsabilités que le soldat, sur ses épaules. Déjà connu de la Terre entière, il n'aurait pas pu agir de la même façon que Steve. Et ce dernier, l'avait tout aussi bien compris.

- « Bien sûr que je le sais. Moi-même, ne suis pas conçu pour servir qui que ce soit... »

Redressant légèrement le menton, le playboy eut un petit rictus suite à son sarcasme, puis récupéra rapidement de son sérieux. Il servait tout de même la population, ou du moins, faisait tout pour.

- « Si j'ai choisi cette voie, ce n'est pas pour les beaux yeux du Gouvernement. Je le fais, pour regagner la confiance de la population et pour essayer de redorer le blason de ceux qu'ils nomment comme étant "anormaux".  J'ai des obligations à suivre et des tas de choses à réparer, Steve. Je ne fais pas confiance au Gouvernement et eux non plus d'ailleurs. Ça n'a jamais été le cas. »

Le playboy haussa vaguement les épaules, puis pivota doucement sur lui-même pour faire face à Steve et essayer de confronter son regard au sien. Faisant, comme souvent, passer bien plus d'un message dans ses dires.

- « Cette situation ne durera pas éternellement. En attendant, il est nécessaire que je maintienne cette position. Et le fait de ne pas t'avoir à mes côtés rend juste la situation plus difficile que prévu. »

Il soupira légèrement, un peu pris de nostalgie en regardant le soldat. Puis secoua la tête, n'ayant jamais cru qu'un jour, ça le rendrait si mal d'être dans le camp opposé de son rival.

- « Nous aurons beau nous asseoir autour d'une table et essayer de nous mettre d'accord, on sait tous les deux qui tient les rennes. Agir comme tu le fais, au travers d'une Résistance, ne suffira pas. »


AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Dim 14 Aoû - 18:37




Le regard du brun dans le sien fit frémir le soldat. Steve savait très bien qu'il avait déçu Tony en agissant de la sorte, en choisissant le camp opposé. Mais, qu'aurait-il bien pu faire d'autre ? Se plier aux volontés d'un Gouvernement n'était pas son genre, surtout quand le Gouvernement agissait de la sorte. Steve savait les dégâts que tout cela pourrait causer, allait causer. Et il savait que Tony les connaissait aussi. Mais le scientifique ne semblait pas simplement idiot. Il avait un plan, une idée en tête. Et ça rassurait quelque peu Captain, d'ailleurs. Même si, à n'en pas douter, beaucoup souffriront de l'application de ce plan. Notamment dans son camp à lui, dans le camp des opposés. Reculant de quelques pas, Steve se mit à déambuler dans le bureau, à faire les cent pas. Tony avait sérieusement déteint sur lui. Mais si ça pouvait l'aider à mieux réfléchir à tout ça… Il fallait tester. Les minutes passèrent, aussi longues presque que des heures. Puis, finalement il leva la tête.

- Tony...je sais que tu veux tuer Bucky...et t'as toutes les meilleures raisons du monde pour le vouloir, mais...c'est mon meilleur ami, mon frère. Je peux pas choisir le camp opposé à lui, l'abandonner. Il se fera tuer. Et je suis incapable de vivre sans lui.

Il tremblait, nerveux. Sentant que ses jambes risquaient de le laisser tomber à un moment ou à un autre, il décida de s'asseoir dans un des fauteuils devant le bureau de Stark. Se penchant en avant, les coudes sur ses genoux, il regarda le fils d'Howard avec attention, avec respect presque aussi. Il respectait son choix, le fait qu'il suive ses idées envers et contre tout. Même si la situation avait toujours été tendue entre les deux hommes, même s'ils étaient maintenant ennemis aux yeux de tous, il n'empêchait pas que Steve avait toujours respecté Tony. Plus que ce qu'il voulait laisser croire.

- Je sais que tu n'es pas un simple pion, Tony. Tu ne peux pas simplement te contenter de les suivre comme ça, d'être à leurs ordres. Il faut rassembler nos forces contre eux. Un seul camp. Et peut-être qu'on aura même pas besoin de se battre. Ils comprendront peut-être qu'ils ont eu tort. Pas de batailles. Juste la paix.

Une belle utopie. Steve le savait. Mais pourtant, il avait envie d'y croire.
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Ven 9 Sep - 4:12

'cause baby now we got bad blood
Tony Stark & Steve Rogers



Fort heureusement, le côté compréhensif et calme de Steve avait un effet particulièrement efficace sur la "tranquillité" de cet échange. Auquel cas, le manque cruel de patience et la nervosité légendaire de Tony n'auraient certainement pas arrangés les choses. Comme souvent, la discussion se serait même peut-être déroulé d'une toute autre façon en moins de dix minutes. Le scientifique continua de regarder pensivement droit devant lui, avant de s'adosser à la baie vitrée et de fixer le militaire tout en l'écoutant à nouveau. Au moins, ce dernier semblait avoir tout de même capter une bonne partie de ses messages et semblait, étrangement, toujours lui faire confiance. C'était tout aussi réciproque d'ailleurs. Tony aussi, comprenait qu'il pouvait tenir à Barnes. Il ne lui en voulait plus pour cela et ne s'autoriserait même plus à juger cette forte relation qui les unis tous les deux. Une amitié datant tout de même de presque un siècle, à quelques années prêt. Mais la naïveté de Rogers refit rapidement surface et cela eu encore le don de faire soupirer l'héritier Stark. Qui se décolla de la baie vitrée pour entamer à son tour les cents pas et enfouir les mains dans ses poches.

- « Peut-être bien qu'il y aurait espoir que ça puisse se dérouler ainsi, si nous étions au pays des Bisounours... Mais non. Ils ne plieront jamais le moindre genou. D'autant plus, maintenant que la bataille fait rage. Bien trop de dégâts ont déjà été commis... »

Le génie prenait sur lui, pour essayer de garder son calme et ne pas hausser davantage le ton. D'autant plus que toute cette nervosité dans sa voix, n'était même pas contre son rival, mais contre tout ça. Essayant de réfléchir en même temps, lui aussi s'efforçait à croire à un semblant d'espoir. Bien que ce dernier, soit extrêmement mince.

- « Ceux qui sont, à la fois, à l'origine et au centre des principaux objectifs de ces accords, sont bien les civils. Les citoyens de ce pays et de tous les autres... »

Se triturant machinalement le bouc, il continua sa marche, du moment que ses neurones étaient en surchauffent.

- « Tout tourne autour de leur jugement, de leur confiance à notre égard. Ils seraient bien les seuls, à avoir un quelconque pouvoir sur le Gouvernement. »

Nerveusement, le super héros se gratta le haut du crâne et s'arrêta enfin, pour prendre appui sur son bureau et faire face à Rogers par la même occasion. Tout en confrontant son regard au sien.

- « Comme je te l'ai déjà dit, jusqu'alors, la majorité voue une confiance aveugle au Gouvernement et en leurs faux sourires commerciaux. Si nous nous unissons et liguons contre eux, même poliment, ils pourraient donc considérer cela comme un acte de trahison et nous donnerions totalement raison à l'image péjorative qu'ils souhaitent donner des "supers héros"... C'est d'ailleurs, certainement, ce qu'ils espèrent que nous fassions. »


AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Sam 10 Sep - 17:14




Tout ce que Tony lui disait, Steve le savait déjà. Il ne le savait même que trop bien. Le pouvoir qu'avaient les civils était puissant. Et il n'y avait rien que les Avengers puissent faire pour les faire changer d'avis positivement. Les civils étaient de ceux qui choisissaient un camp et y restaient accrochés, coûte que coûte. Et si un membre de ce camp les trahissait, le lynchage ne tardait pas à suivre. Rien n'avait changé, depuis toutes ces années. Même avec les guerres, les dégâts, les victimes, les gens n'avaient pas compris. Ils semblaient même de moins en moins désireux de comprendre. On était désormais dans l'ère du chacun pour soi. Et cela faisait terriblement mal au soldat qui aurait tellement espérer voir un monde enfin uni. Steve avait toujours trop cru en la bonté humaine, c'était là son plus grand soucis. Levant le regard vers Tony, il se passa une main sur le visage, soupira avant de lui répondre.

- Je sais, Tony. Je sais tout ça mais...il faut bien trouver une solution. Cette guerre civile ne mène à rien et ne mènera jamais à rien. Il n'y aura que des pertes, autant du côté des héros que de celui des civils, justement. Il faut qu'ils le comprennent. Il faut qu'on leur fasse comprendre.

Le soldat ne savait pas encore comment. Mais il ne doutait pas qu'à deux, ils trouveraient une solution. Ils avaient toujours trouvé une solution à tout. Ca n'allait certainement pas changer maintenant, même si ça risquait de prendre plus de temps. Le regard que lança Steve au scientifique changea alors quelque peu. La proposition qu'il s'apprêtait à lui faire était risquée, il en avait conscience. Et il comprendrait que Tony refuse. Mais aucun des deux n'était idiot et il comprendrait que la situation actuelle risquait de prendre un nouveau tournant, selon la décision du milliardaire. Steve pinça les lèvres, sembla chercher ses mots un moment.

- Tony...j'ai une proposition à te faire…

Une profonde inspiration fut prise.

- Ceux de mon « camp » ont besoin de leurs amis. Clint aimerait revoir Nat plus que ce qu'il laisse croire et Wanda s'entend très bien avec Vision. Et...tu me manques aussi, Stark… Je te propose qu'on retourne tous vivre ensemble, comme avant. Qu'on tente de vivre ensemble à nouveau et qu'on règle la situation calmement…

Jusque là, évidemment, rien qui ne semblait vraiment décisif dans la situation. Ca pourrait même presque marcher, à vrai dire. Mais le dernier point allait arriver. Celui sur lequel Steve serait intraitable. Et celui sur lequel Tony risquait de l'être aussi.

- Par contre...je te demanderais quelque chose… : acceptes Bucky à la tour aussi. Et...pardonnes-lui…

Steve baissa les yeux avant de continuer.

- Ce n'est pas sa faute. C'est le Winter Soldier, HYDRA, le KGB qui ont…tués tes parents….
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark Jeu 15 Sep - 0:43

'cause baby now we got bad blood
Tony Stark & Steve Rogers



Le playboy haussa légèrement un sourcil face à tant de compréhension de la part de Steve. Son côté paranoïaque de demanda même si tout ça n'était pas un piège. Heureusement, il balaya rapidement cette possibilité de sa tête, bien qu'il se doute, au fond de lui, que tant d'effort de compréhension et de calme de la part du soldat signifiait très certainement quelque chose. Bientôt, il allait lui demander l'impossible. Il n'était pas venu pour rien de toute façon, ce n'était pas dans les manières du militaire de prendre autant de risques, pour repartir bredouille ni pour une broutille. Tony attendait juste, patiemment, qu'il crache le morceau et ça n'allait pas tarder à arriver. Au moins, Steve était bien conscient que c'est bel et bien les civils qui tenaient tout le monde par la ceinture. Le scientifique voulait bien avouer que ce n'était pas en se battant les uns contre les autres, qu'ils allaient distribuer un sentiment de confiance aux civils. Mais se rebeller comme l'a fait Steve, aux yeux de tous, n'a pas arranger les choses. S'il avait agit autrement, dès le début, ils auraient pu marchander certaines choses beaucoup plus facilement.

Enfin, le moment tant attendu arriva. Tony baissa légèrement son regard noisette en direction des lèvres du militaire et avant même que celui-ci ne poursuive, un rictus étira les lèvres du milliardaire, qui quitta son appuie pour se redresser et croiser les bras. En mode défense. Néanmoins, le fait qu'il pouvait lui manquer, l'affecta tout de même. Le pire, c'est que c'était réciproque. Ce vieux schnock lui manquait aussi, beaucoup. Bien qu'il ait constamment envie de lui casser sa magnifique dentition, il avait une relation unique en son genre avec son rival. Bref, la proposition de départ de Steve fut presque alléchante et émouvante. Mais il aurait mieux fait de s'arrêter là. Car la suite, crispa progressivement Tony et le fit se refermer comme une huître. Accepter en plus de pardonner celui qui a tuer ses parents... Et puis quoi encore ? Lui offrir une villa à St Tropez tant qu'on y est ?

- « Ne parles... surtout pas d'eux, de cette façon... »

La pente devint soudainement particulièrement glissante. La mâchoire de Tony se crispa et ses poings se refermèrent l'un sur l'autre. Comment osait-il encore... trouver des excuses à ce tueur ? A celui qui a aussi tué celui qui fut jadis un "ami" pour Steve, à savoir son père, Howard. Décidément, le militaire semblait avoir une définition particulière de ce terme. Hormis envers son Bucky. Responsable ou non, il ne pouvait pas respirer le même oxygène, ni le voir, sans avoir envie de l'abattre sur le champ. C'était devenu... viscéral.

- « Si ton... "pote" est si innocent, alors pourquoi m'as-tu caché l'information ? Moi qui suis censé être... comment on dit déjà ? »

Ils étaient tout de même si bien parti... Seulement pour cette raison, Tony inspira une grande bouffée d'air et lutta encore pour reprendre son calme et surtout mettre sa rancœur entres parenthèses. Ce qui était vraiment... un effort surhumain pour le coup.

- « Je t'ai déjà donné une chance pour que tout cela arrive, Rogers. Quand tu es venu et que je t'ai demandé de signer... Tout aurait pu se passer ainsi, si tu m'avais écouté. »

A son tour, il passa une main nerveuse sur son visage.

- « Tu es... la cible principale du Gouvernement, Rogers. Le leader renégat, voilà comment ils te nomment. C'est déjà un miracle que j'arrive à te couvrir en cet instant. »

Le scientifique plongea un instant son regard dans le sien, l'air grave mais aussi... attristé. Il baissa ensuite la tête, en soupirant.

- « Si les autres signent, je pourrai certainement encore les protéger. Mais pour ce qui est de... Barnes et toi... »


AVENGEDINCHAINS
Invité
avatar
Invité
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: 'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
'cause baby now we got bad blood ft. Anthony E. Stark
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [M] ▲ KIT HARINGTON - baby now we got bad blood
» Haiti des années 60-70-80: Le pays était-il mieux sous Papa et Baby Doc ?
» Baby Doc et Michèle Bennett, un couple très détesté des Haïtiens.
» Episode 8: Thicker than Blood & Deeper than Water.
» armée blood axe en construction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel War Heroes ::  :: Anciens RP's-
Sauter vers: